OM : Dégraisser après les fêtes, mission impossible pour Marseille

OM : Dégraisser après les fêtes, mission impossible pour Marseille

Photo Icon Sport

Quelques mois après la fin du mercato estival, l’Olympique de Marseille en arrive aux mêmes conclusions.

L’effectif de Rudi Garcia manque toujours d’un attaquant et d’un latéral gauche, surtout en l’absence du Japonais Hiroki Sakai qui va disputer la Coupe d’Asie des Nations. Le club phocéen envisage donc deux signatures cet hiver, du moins lorsqu’il aura enfin allégé sa masse salariale. Celle qui l’oblige pour le moment à n’étudier que de simples arrivées en prêt. C’est pourquoi l’OM attend impatiemment les départs des indésirables Tomas Hubocan, Grégory Sertic, Aymen Abdennour ou encore Clinton Njie.

Le problème, c’est qu’aucune offre n’est parvenue sur le bureau du président Jacques-Henri Eyraud ! Des clubs se sont bien manifestés pour des prêts, mais les salaires de ces Olympiens ont refroidi leurs prétendants, révèle le journal L’Equipe. Du coup, même si l’option ne plaît pas à la direction, Marseille devrait finir par envisager une prise en charge partielle des salaires de ses joueurs afin de les prêter. Reste à savoir si cet effort sera suffisant pour les pousser vers la sortie, et pour réaliser les économies nécessaires pour débloquer la situation.