OM : Darwin Nunez flambe, Longoria se console avec Luis Henrique

OM : Darwin Nunez flambe, Longoria se console avec Luis Henrique

Icon Sport

L'OM avait mis le paquet pour faire venir Darwin Nunez au mercato 2020. Sans succès, même si la rumeur est toujours là. 

Même si le FC Barcelone a la fâcheuse tendance à s’écrouler défensivement en Ligue des Champions, marquer deux buts au géant catalan n’est pas donné à tout le monde. Darwin Nunes s’est payé ce luxe ce mercredi soir, avec l’ouverture du score puis un pénalty pour lancer sur les chapeaux de roues sa saison avec le club portugais. L’Uruguayen est en grande forme, et à 22 ans, il semble prêt à exploser après une première saison moins convaincante. Il faut dire que l’ancien de Penarol avait signé au Benfica avec une énorme attente. Les Aigles avaient lâché 22 millions d’euros en provenance d’Almeria, soit le plus gros transfert de l’histoire pour un joueur de D2 espagnole. Pablo Longoria avait alors admis avoir manqué le coup de justesse. « C'était public, on était dans la bataille pour Darwin Nuñez. C'est un joueur qui faisait consensus auprès du propriétaire, du président, du coach.  On était tous convaincus, mais il a finalement choisi un très bon club européen, Benfica, qui a très bien joué son jeu. Mais c'était un joueur qu'on a cherché à faire et qui faisait consensus au sein du club », avait alors confié le président de l’OM, qui était alors directeur du football à Marseille, et avait ensuite du se contenter de faire venir Luis Henrique. 

Le prix va être colossal

Un an après, la différence entre l’Uruguayen qui brille en Ligue des Champions, et le Brésilien, qui peine à s’imposer en Ligue 1, fait mal. Mais l’espoir n’est pas perdu, puisque l’OM suivrait toujours Darwin Nuñez selon L’Equipe. Une information qui a pris de l’ampleur après le doublé réussi face au Barça, et a remis les suiveurs du club provençal sur ce dossier. Toutefois, même si l’intérêt pour un transfert cet hiver afin de compléter l’attaque est réel, le prix risque d’être exorbitant. Les clubs portugais sont connus pour leur capacité à très bien vendre, et un joueur acheté déjà 22 millions d’euros risque de voir son prix grimper de manière vertigineuse dans les semaines à venir. Surtout s’il continue sur sa lancée.