OM : Cette alliance au mercato éloigne la cible de Zubizarreta

OM : Cette alliance au mercato éloigne la cible de Zubizarreta

Photo Icon Sport

En difficulté au FC Séville, Rony Lopes intéresse l’Olympique de Marseille. Mais sur ce dossier, le concurrent du club phocéen part avec un avantage.

Avant même le début de la crise sanitaire, l’Olympique de Marseille était déjà confronté à de sérieux problèmes financiers. L’UEFA obligeait le pensionnaire du Vélodrome à réduire son déficit, notamment à travers les ventes de joueurs sur le marché des transferts. Autant dire que le contexte actuel oblige encore un peu plus le club phocéen à se séparer de ses principales valeurs marchandes, à commencer par Florian Thauvin dont le contrat expire en 2021. C’est pourquoi l’OM espère et anticipe son départ cet été.

En effet, la direction considère Rony Lopes comme un potentiel successeur de l’international français. Arrivé l’été dernier, le milieu offensif n’a pas réussi à s’imposer au FC Séville et ne sera pas retenu. La piste reste néanmoins compliquée dans la mesure où le club andalou, qui privilégie un transfert pour récupérer les 25 millions d’euros investis, pourrait finir par accepter l’idée d’un prêt, mais pas forcément à Marseille. La raison est simple, le quotidien espagnol La Razon affirme que le Milan AC est également intéressé par le Brésilien.

Deux arguments en faveur de l’OM ?

Et au-delà du prestige des Rossoneri, qui ne laisseront pas l’ancien Monégasque insensible, la passerelle entre Séville et les Milanais risque encore de fonctionner. Rappelons que cet hiver, le Milan AC a prêté Suso aux Espagnols, tandis que le défenseur central Simon Kjaer a fait le chemin inverse, lui aussi en prêt. Mais de son côté, l’OM a peut-être deux arguments nommés Maxime Lopez et Bouna Sarr, deux joueurs qui intéressent le directeur sportif de Séville Monchi…