OM : C’est Cho entre Longoria et Francfort

OM : C’est Cho entre Longoria et Francfort

Intéressé par l’Angevin Mohamed-Ali Cho, l’Olympique de Marseille est passé à l’action ces dernières semaines. Mais le président Pablo Longoria n’est pas le seul actif sur ce dossier. Après une tentative cet hiver, l’Eintracht Francfort est revenu à la charge avec plus de moyens.

L’intérêt de l’Olympique de Marseille pour Mohamed-Ali Cho se confirme. Depuis quelques semaines, plusieurs sources incluent le club phocéen parmi les courtisans de l’attaquant angevin. Une tendance confirmée par RMC, qui révèle une démarche concrète de la part de la direction olympienne ces deux dernières semaines. Mais sans surprise, l’actuel dauphin du Paris Saint-Germain en Ligue 1 n’est pas seul sur ce dossier. L’international Espoirs français était déjà très convoité cet hiver. Et parmi les clubs à l’affût se trouvait notamment l’Eintracht Francfort.

A ce moment, le pensionnaire de Bundesliga n’avait pas répondu aux exigences du SCO. Mais quelques mois plus tard, les Allemands seraient de retour avec des moyens financiers revus à la hausse. Il n’empêche que le demi-finaliste de l’Europa League n’est toujours pas disposé à faire des folies. Peut-être une bonne nouvelle pour l’Olympique de Marseille, dont la probable qualification directe pour la Ligue des Champions va également lui offrir une certaine marge sur le plan économique. Il faudra effectivement un budget confortable pour le transfert de Mohamed-Ali Cho, que la radio estime aux alentours de 10 millions d’euros.

Un profil inexpérimenté

Le montant n’a pas l’air de refroidir le président marseillais Pablo Longoria, pour le plus grand bonheur du coach Jorge Sampaoli qui aime s’appuyer sur des joueurs aussi percutants que l’Angevin sur les côtés. En revanche, on sait que le technicien argentin réclame avec insistance des recrues expérimentées et habituées à pratiquer un jeu de possession. Un profil qui ne correspond pas vraiment à Mohamed-Ali Cho, pas encore confirmé au plus haut niveau à l’âge de 18 ans.