OM : AVB répond aux « amis de Di Méco »

OM : AVB répond aux « amis de Di Méco »

Photo Icon Sport

C’est presque le seul évènement qui a pu redonner le sourire aux fans marseillais lors de la déroute à Porto.

Et encore, un sourire amer. En plein match face à Porto, alors que la rencontre tournait à la débandade et que les joueurs de l’OM exaspéraient tous leurs supporters par leur acceptation de la défaite et leurs insuffisances, Eric Di Méco est parti en vrille, envoyant des piques à la pelle, citant le nom des amis qui lui envoyaient des messages pendant le match pour lui dire à quel point ils étaient anéantis. Pour un ancien joueur comme Di Méco qui a l’OM dans le coeur, voir cette fin de match était difficile à supporter, et l’ancien arrière gauche a été clairement touché. Ses attaques sont arrivées jusqu’aux oreilles d’André Villas-Boas, qui a directement réagi à cela en conférence de presse, bien conscient que ce constat n’était pas celui d’un homme isolé, mais plutôt d’une majorité de supporters qui se reconnaissait dans ces propos.

« C'était un match pathétique, on n'était pas au niveau. Ce n'est pas le système, Payet en 10... On a perdu le match parce qu'on était tellement mauvais. C'est une défaite honteuse et ridicule. On doit faire mieux. Ce n'est pas parce qu'il y a les journalistes, les supporters, les amis et les textos de Di Meco, et les entraîneurs des autres clubs qui veulent venir ici.. qu'on va arrêter de travailler. On sait précisément qu'on n'est pas à la hauteur du club, moi le premier. On doit continuer à travailler. Di Méco ? Je l'aime bien, attention », a tenu à préciser l’entraineur de l’OM, qui n’en veut absolument pas au consultant de RMC de s’être lâché à ce point, même si cela ne fait jamais plaisir. Mais vue la prestation olympien au stade du Dragon, impossible d’avoir quelque chose à redire.