OM : Adieu Villas-Boas, le duo Galtier-Campos à Marseille ?

OM : Adieu Villas-Boas, le duo Galtier-Campos à Marseille ?

Photo Icon Sport

Tandis que le départ d'André Villas-Boas de l'Olympique de Marseille se précise, un duo pourrait débarquer pour s'installer à l'OM. Et les regards se tournent vers Lille.

Le départ d’Andoni Zubizarreta a marqué le début de la fin de l’ère André Villas-Boas à l’OM, le technicien portugais, qui était revenu en France pour rencontrer Jacques-Henri Eyraud ayant même repris l’avion vers son pays, ayant compris que la fin de l'histoire d'amour était proche. Et si pour l’instant l’Olympique de Marseille n’a pas officialisé la rupture avec AVB, c’est que tout simplement il faut négocier un accord de séparation qui convienne à tout le monde. Désormais, André Villas-Boas n’est visiblement plus décidé à faire le moindre cadeau au duo McCourt-Eyraud, alors qu’il y avait quelques semaines il était prêt à sacrifier deux mois de salaire dans le cadre de la crise traversée par l’OM. Mais c’est ainsi, la nature a horreur du vide, et si le divorce n’est pas annoncé, les dirigeants de Marseille oeuvrent déjà à trouver un remplaçant à André Villas-Boas, mais aussi à Andoni Zubizarreta.

Vendredi soir, deux noms sont sortis sur RMC et ce n’est peut-être pas un hasard. « C’est le nouveau directeur sportif général qui va nommer le nouvel entraîneur. C'est cette personne-là qui va désigner l’entraîneur, et je pense que c’est un duo qui va arriver à l’Olympique de Marseille, deux personnes qui ont déjà collaboré ensemble, je vois cela se produire à l'OM. Un duo Campos-Galtier ? C’est exactement ça que j’avais en tête », a expliqué Willy Sagnol, thèse soutenue aussi par Rolland Courbis, qui connaît bien l’OM et ses arcanes. Il est vrai que Luis Campos est l'un des rois du trading de footballeurs et que Christophe Galtier colle bien avec le profil de l'entraîneur qui fonctionne également dans ce système si particulier. En attendant, c'est toujours André Villas-Boas qui a les cartes dans les mains, mais probablement plus pour longtemps.