OL : Aulas à fond derrière Salzbourg, Boudjellal vend la mèche

OL : Aulas à fond derrière Salzbourg, Boudjellal vend la mèche

Photo Icon Sport

Une nouvelle fois interrogé sur le duel que se livre les présidents de l'Olympique de Marseille et de l'Olympique Lyonnais, Mourad Boudjellal en a profité pour envoyer une petite pique.

Déjà bien chaud, le combat entre Jacques-Henri Eyraud et Jean-Michel Aulas a pris une autre tournure le week-end dernier quand Mourad Boudjellal est venu en rajouter une couche à sa façon. Fan du club phocéen depuis de longues années, le président du RC Toulon a déclaré vouloir lui aussi « tout casser chez Jean-Michel Aulas », en cas de qualification pour les demi-finales du Top 14, qui se joueront au Groupama Stadium de Lyon fin mai. En faisant référence au nouveau chant des supporters marseillais, l'acteur majeur du rugby français a jeté de l'huile sur le feu. Bien malgré lui, car il estime avoir dit cela sur le ton de l'humour.

« Que les gens prennent ça au premier degré, je trouve ça pathétique. Ça me fait même honte pour l'intellect des gens. Par tout casser, j'entends au niveau de l'ambiance. Que les gens se disent qu'ils ont mis une belle ambiance. Il y a deux compétitions dans le sport : la compétition sportive, et la compétition entre les supporters. Je ne suis pas crétin pour demander aux gens de tout casser. Je suis supporter de l'OM, mais ce n'est pas pour ça que je déteste Lyon. La situation est loufoque. C'est imaginaire, ce n'est pas le vrai Aulas. Je m'imagine un personnage caricatural. Il a le rêve de gagner une Coupe d'Europe dans son stade. Et il lui arrive que son pire ennemi sportif, vu que l'OM occupe un espace que l'OL occupait quasiment tout seul avant, va peut-être gagner l'Europa sur le stade qu'il a construit. Donc Aulas est le premier supporter de Salzbourg ! », a balancé, sur Le Phocéen, Boudjellal, pour qui le patron de l'OL n'ose pas le dire, mais préférerait clairement que l'OM ne soit pas en finale d'Europa League dans son stade le mois prochain.