Niang : «On doit garder les pieds sur terre»

Niang : «On doit garder les pieds sur terre»

Photo Icon Sport

L'attaquant de l'OM avoue se réjouir de la position actuelle de Marseille, mais Mamadou Niang sait que la route est encore longue.

Deux semaines après son coup de sang contre le public du Vélodrome, Mamadou Niang était un attaquant heureux samedi soir, même s’il a été sorti à la mi-temps du match contre Nantes. Pour le buteur de l’Olympique de Marseille, la situation du club phocéen est prometteuse, même s’il faut encore rester modeste avant d'aborder le sprint final.

« Être toujours en course nous permet d'aborder l'avenir avec sérénité. Nous vivons au jour le jour, car nous avons connu beaucoup de désillusions ces dernières années et nul ne cherche à s'enflammer.On a savouré la première place prise samedi soir, mais elle est encore anecdotique. L'important est d'être devant au soir de la 38e journée. Ne nous mettons pas trop de pression sur ce titre. Nous en rêvons, tout le monde en rêve, mais il reste neuf combats. Nous avons encore de grosses affiches à domicile et un déplacement à Lille, qui est à la lutte pour le même objectif que nous. Chacun a besoin de garder les pieds sur terre », prévient Mamadou Niang dans La Provence.