LdC : Francfort piège l'OM et le dépasse au classement

LdC : Francfort piège l'OM et le dépasse au classement

Icon Sport

Ligue des champions, groupe D, 5e journée

Deutsche Bank Park (Francfort)

Eintracht Francfort-OM 2-1

Buts : Kamada (3e), Kolo Muani (27e) pour Francfort ; Guendouzi (22e) pour l’OM

L'OM a été trop impuissant offensivement à Francfort. Ajouté à cela, des errements défensifs bien exploités par l'Eintracht et Marseille a du s'incliner 2-1. L'OM n'est plus en ballotage favorable pour la qualification en huitièmes de finale.

Relancé par ses deux succès contre le Sporting, l'OM pouvait arracher sa qualification sur la pelouse de Francfort avec un troisième succès de suite. Mais, les Allemands étaient dos au mur et ils ne comptaient pas quitter la C1 dès ce soir. Leur début de match le confirmait avec un but d'entrée sur une action collective parfaite. Ndicka envoyait le ballon dans l'axe, Lindstrom feintait et Kamada finissait le travail d'une frappe sous la barre. Derrière, Gotze plaçait une tête au ras du poteau (15e) avant une parade décisive de Lopez (19e). Proches de couler, les Marseillais se relançaient d'une belle manière. Mbemba centrait parfaitement pour Guendouzi qui fusillait Trapp du plat du pied. Une joie de courte durée puisque l'OM repassait derrière au score, quelques minutes plus tard après un une-deux Gotze-Kolo Muani conclu par le Français. Son premier but en Ligue des champions.

Francfort était satisfait, peut-être trop. Les Allemands laissaient l'OM faire le jeu et concédaient des occasions. Juste avant le repos, Harit obligeait Trapp à aller chercher sa volée du bout des doigts. C'était encore plus flagrant lors d'un second acte beaucoup plus pauvre dans le jeu. Sanchez notamment partait en profondeur et tentait de trouver la lucarne de Trapp mais sa frappe passait juste au-dessus de la barre (57e). L'OM semblait proche d'égaliser mais Trapp était solide et les attaquants marseillais trop peu précis. La frappe de Tavares fuyait de peu le poteau de Trapp (78e) pour la dernière grosse situation marseillaise. Ensuite, malgré la fébrilité adverse, l'OM n'en profitait pas et devait repartir d'Allemagne avec une défaite 2-1 dans les valises. Les Marseillais ne sont pas qualifiés, bien au contraire ils ne sont plus dans les deux premières places avant la dernière journée.