Givet : «Je garderai un souvenir mitigé de l’OM»

Givet : «Je garderai un souvenir mitigé de l’OM»

Photo Icon Sport

Gaël Givet a toujours du mal à digérer l'attitude du staff de l'OM qui ne lui a pas fait confiance cette saison. 

Marseille ne comptant plus sur lui, Gaël Givet a posé ses valises du côté de Blackburn lors du mercato hivernal. Dans les colonnes de L'Equipe, le défenseur revient sur les derniers mois passés à l'OM.

« Je n'ai toujours pas compris pourquoi je ne jouais plus. Ma chance n'est jamais venue. Avec le temps, je me suis fait une raison. J'ai continué à m'accrocher à l'entraînement, dans l'attente du mercato. Je n'ai pas craqué dans ma tête (...) Chaque fois que je croisais des gens, chacun me donnait sa version, jamais la même. À la fin, je n'écoutais plus personne. Je n'ai même plus cherché à comprendre (...) Je pourrais être aigri et en vouloir à certains de ne pas m'avoir dit les choses clairement. Même pas. L'OM, ça reste un club à connaître. Les Marseillais sont super. J'ai vécu de bons moments, comme la Ligue des champions, et six derniers mois vraiment difficiles. À l'arrivée, j'en garderai un souvenir mitigé », avoue Gaël Givet.

Concernant Vitorino Hilton et Ronald Zubar, qui lui barraient le chemin, le défenseur de Blackburn ne trouve rien à redire. « Je n'avais rien à réclamer par rapport à eux. Je n'avais pas mon mot à dire. Je n'allais quand même pas pleurer pour jouer ! J'ai accepté la situation car je n'avais vraiment pas le choix. Si j'étais allé toquer à la porte de l'entraîneur pour lui dire de me faire jouer, cela aurait été pire », concède l'ancien monégasque, qui ne veut toutefois pas dire qu'il ne reviendra jamais à Marseille.