Ce président de l'OM qui s'est fait « rouler » au mercato

Ce président de l'OM qui s'est fait « rouler » au mercato

Photo Icon Sport

Les anciens dirigeants de l’Olympique de Marseille sont de retour au premier plan depuis quelques jours, malheureusement pour eux… Tout d’abord en raison de l’affaire des transferts présumés frauduleux qui a causé les gardes à vue de Vincent Labrune, Pape Diouf et Jean-Claude Dassier. L’occasion pour France Football de se pencher sur ce métier si particulier qui consiste à diriger le club phocéen, soit la fonction occupée par Dassier entre 2009 et 2011. Et après la réponse cinglante de son ancien entraîneur Didier Deschamps, le journaliste a cette fois été critiqué pour ses talents en matière de négociations, notamment sur le transfert de Lucho Gonzalez.

« Ils ont acheté Lucho à Porto pour 18 millions d'euros (plus 6 de bonus) alors qu'il avait une clause de départ à 12 millions d'euros (plus 4 de bonus) », ont confirmé Pape Diouf ainsi que les anciens agents de l’Argentin Federico Simonian et Marcelo Trapasso. Et ce n’est pas tout. Dassier est également accusé de naïveté dans le dossier Stéphane Mbia, acheté pour 12ME en 2009 alors que le Stade Rennais était prêt à discuter : « On allait baisser notre prix quand l'OM a appelé. C'est la première fois de notre histoire que l'on vend un joueur au prix initial », s’est moqué l’ancien directeur sportif breton Pierre Dreossi. Rappelons que Dassier était aussi à l’origine de l’achat de Gignac pour 18ME, ou de Loïc Rémy pour 15ME…