Alvaro et l'OM, l'amour c'est fini !

Alvaro et l'OM, l'amour c'est fini !

Icon Sport

Alvaro Gonzalez n'est plus dans les plans de l'OM et de son entraîneur Jorge Sampaoli. Le futur de l'Espagnol s'écrit loin du onze marseillais voire de la cité phocéenne. Les dirigeants olympiens l'espèrent mais le principal intéressé ne compte pas se laisser faire.

Les histoires d'amour se finissent souvent mal et la relation entre Alvaro et l'OM ne fait pas exception. Arrivé sur la Canebière en 2019 depuis Villarreal, le défenseur central espagnol a rapidement convaincu les supporters marseillais notamment grâce à son agressivité et sa combativité. Mais celui qui était un incontournable avec André Villas-Boas, est devenu un indésirable avec Jorge Sampaoli. L'Argentin ne l'a fait jouer que dix fois cette saison pour huit petites titularisations. Alvaro passe derrière Sailba, Luan Peres ou encore Caleta-Car dans la hiérarchie. En ce mois de mercato, les dirigeants marseillais aimeraient même s'en débarrasser au plus vite.

OM-Alvaro, c'est le clash !

Une perspective qui pourrait convenir à l'Espagnol mais pas n'importe où. L'OM a été approché par les Girondins de Bordeaux ces derniers jours. Selon Foot Mercato, les deux clubs étaient même parvenus à un accord sur ce dossier mais c'était sans compter sur le refus d'Alvaro Gonzalez, peu enclin à rejoindre le 19e de Ligue 1 surtout après la défaite 6-0 à Rennes.

Sans l'accord de son joueur, le transfert ne peut se réaliser. Bien dommage pour Bordeaux, pire défense de Ligue 1, qui en aurait besoin. Mais, c'est surtout Marseille qui accuse le coup. La piste bordelaise était la seule pour Alvaro et son possible échec à dix jours de la fin du mercato complique le scénario d'une vente. Une situation qui énerve dans les hautes sphères du club où on envisage déjà d'écarter Alvaro de l'équipe première. L'Espagnol imiterait alors Boubacar Kamara et Duje Caleta-Car qui ont goûté au loft il y a quelques mois. Une perspective d'autant plus réaliste que Sead Kolasinac vient d'arriver à Marseille, venant assombrir encore un peu plus l'avenir de l'ancien joueur de Villarreal au sein de la défense centrale marseillaise.