Alexis Sanchez agacé, état d’urgence à l’OM !

Alexis Sanchez agacé, état d’urgence à l’OM !

Titularisé à la pointe de l’attaque de l’OM contre Tottenham mardi soir, Alexis Sanchez a eu les occasions de faire basculer ce choc.

A plusieurs reprises, l’international chilien est parvenu à frapper au but d’Hugo Lloris. En première mi-temps, le gardien de Tottenham s’est déployé pour sortir en corner la frappe de l’attaquant de l'Olympique de Marseille. Dans les dix dernières minutes de la rencontre, lorsque le score était encore de 1-1 et que Marseille croyait en ses chances de qualification pour les 8es de finale, Alexis Sanchez a été tout proche de faire chavirer le Vélodrome mais sa frappe, qui partait dans le petit filet opposé de Lloris, a été détournée par Périsic. L’ancienne star du FC Barcelone a donc eu les occasions mais globalement, il a aussi été trop esseulé en attaque. Et ce constat est malheureusement récurrent pour l'OM, où Igor Tudor place souvent Mattéo Guendouzi dans la ligne offensive, ce qui n’aide pas vraiment à soutenir Alexis Sanchez qui aimerait plutôt jouer avec des attaquants tels que Payet ou Dieng en plus d’Harit.

Alexis Sanchez se sent trop isolé en attaque

A en croire les indiscrétions de Florent Germain, correspondant de RMC à Marseille, cette situation commence sérieusement à lasser Alexis Sanchez. « Selon nos informations, l’attaquant chilien commence à ressentir une certaine frustration à force d’évoluer seul en pointe, de devoir décrocher et de jouer souvent dos au but, lui qui a été habitué à tourner autour d’un attaquant. Il lui faudra du soutien, surtout que Luis Suarez a déçu » révèle le journaliste, pour qui Igor Tudor va rapidement devoir réagir s’il ne veut pas perdre le soutien de son joueur majeur. Les choix de l’entraîneur de l’Olympique de Marseille contre Lyon dimanche soir au Vélodrome seront scrutés de près. Une titularisation de Dieng, buteur à Strasbourg le week-end dernier, au côté du Chilien, ne serait pas étonnante. D’autres joueurs offensifs postulent : Payet, inutilisé contre Tottenham ou encore Ünder, dont le centre magnifique pour Kolasinac aurait dû être décisif face aux Spurs. A moins que Tudor ne s’obstine à remettre Guendouzi en attaque, un choix qui ne manquerait pas d’alimenter les frustrations.