LOSC : Galtier avoue tenter un mercato version M. Bricolage

LOSC : Galtier avoue tenter un mercato version M. Bricolage

Photo Icon Sport

Arriver comme nouvel entraineur d’un club en difficulté au début du marché des transferts garantit en général une ou deux recrues de premier ordre pour redynamiser une équipe. Ce ne sera pas le cas à Lille, car si Christophe Galtier a bien signé comme nouvel entraineur pendant la trêve, le LOSC est interdit de recruter, et doit même plus songer à vendre au moins un joueur important. Néanmoins, pour renforcer son équipe, le technicien passé par Saint-Etienne espère bien parvenir à faire revenir un ou deux joueurs prêtés.

« La direction du club étudie la possibilité de faire revenir des joueurs qui sont en prêt. On n’est pas les seuls à décider. Il y aussi les clubs qui ont ces joueurs dans leur effectif. Je n’ai échangé avec aucun joueur prêté. Je laisse le club travailler avec ses homologues. Il faut que les discussions soient saines. Je peux comprendre, si j’étais à la place des entraîneurs qui ont ces joueurs en prêt, que c’est compliqué de les laisser partir en cours de saison. C’est embêtant. Je veux quand même qu’on comprenne notre position. Le club ne peut recruter que ces joueurs-là. On est obligés de se battre pour avoir ces retours de prêt, nos seuls renforts. Nous en avons besoin. La situation l’impose. Si nous étions dans une autre situation, on ne serait pas en train de discuter de cela. C’est la situation qui impose cela », a expliqué l’entraineur des Dogues, qui espère convaincre Lebo Matiba (Valenciennes), Eder (Lokomotiv Moscou), ou Xeca (Dijon) de mettre un terme à leur prêt. Pour ce dernier, le désir du joueur est de revenir mais Dijon compte bien s’y opposer, et les Nordistes ne peuvent pas y faire grand-chose. Enfin, pour Martin Terrier, l’affaire est vite réglée puisque l’avant-centre des Espoirs compte bien terminer la saison avec Strasbourg, avec qui il est en pleine forme.