FCGB : Viré par Bordeaux, il ne fait même pas de bilan de son passage

FCGB : Viré par Bordeaux, il ne fait même pas de bilan de son passage

Photo Icon Sport

Au mois de février dernier, les Girondins de Bordeaux prenaient la décision d’évincer Ricardo pour introniser au plus vite Paulo Sousa et ainsi lancer le projet porté par GACP. Les semaines et les mois se sont écoulés depuis, et le technicien brésilien a digéré sans aucune difficulté ce renvoi. Interrogé par L’Equipe, il a indiqué qu’il ne ressentait pas la moindre amertume, bien que son objectif était évidemment de redresser le club de manière plus significative avant de laisser la main.

« De nouveaux dirigeants sont arrivés avec leurs idées. Ils ont fait leur choix. Mon éviction n'a pas été un choc. Je suis resté cinq mois, il n'y a pas de bilan à faire. On a perdu un peu le fil à partir de décembre. Ensuite, il y a eu l'élimination en Coupe de France (0-1 contre Le Havre, L 2, le 6 janvier, en 32es de finale), puis en Coupe de la Ligue (2-3 à Strasbourg le 30 janvier, en demi-finales). C'est toujours dur à avaler, mais c'est avant tout une histoire de résultats. J’aurais aimé rester jusqu'au bout, mais entre vouloir et pouvoir... En tout cas, je n'ai aucune amertume, jamais » a commenté le technicien brésilien, victime d’un AVC en 2011 et qui a en tout cas eu le mérite de prouver qu’il était possible de retravailler dans le football après un tel incident de santé.