FCGB : Les supporters à Nantes pour défier les autorités

FCGB : Les supporters à Nantes pour défier les autorités

Photo Icon Sport

Comparée à d’autres affiches, la rencontre entre le FC Nantes et les Girondins de Bordeaux n’est pas le plus chaud des derbies en Ligue 1.

Pourtant, les supporters bordelais ont tout de même reçu un double arrêté (préfectoral et ministériel) interdisant leur déplacement à la Beaujoire dimanche (15h). Une mesure qui commence à devenir systématique. A tel point que les Ultramarines Bordeaux 1987 ont décidé de se rendre devant l’enceinte nantaise pour protester.

« Les raisons sont obscures. On parle d'une rencontre à hauts risques, de graves antécédents entre les deux clubs, bref un tableau noir et totalement anxiogène. Un tableau, et toutes celles et ceux qui fréquentent les stades vous le diront, à mille lieux de la réalité, a corrigé le groupe de supporters. L'Etat français veut ainsi nous faire croire qu'il n'est pas en mesure de sécuriser l'accès au stade de quelques centaines de supporters, de surcroît arrivant collectivement dans un convoi. Là encore, il faut être bien naïf pour penser que cette décision est sincère. (...) L'état d'urgence, aujourd'hui, ne semble plus servir à l'Etat qu'à se débarrasser du dossier "supporters". »

L’appel des UB 87

« Nous avisons, d'une part, que nous nous déplacerons tous et toutes par nos propres moyens, qu'ils soient collectifs ou individuels, et nous appelons chaque supporter des Girondins qui le peut, à en faire autant, a annoncé l’association dans un communiqué. Personne ne pourra nous interdire de suivre et de supporter notre club. C'est un abus de pouvoir inacceptable que nous ne pouvons plus supporter. (...) Non pas pour le plaisir d'être "hors-la-loi", mais plutôt pour prouver collectivement et pacifiquement qu'il est temps que les pouvoirs publics prennent leurs responsabilités. » Pas sûr que les autorités laissent le groupe de fans manifester sans réagir.