FCGB : Désaccord sur le mercato, Longuépée fait taire Sousa

FCGB : Désaccord sur le mercato, Longuépée fait taire Sousa

Photo Icon Sport

Persuadé que son équipe a besoin de renforts pour atteindre ses objectifs, l’entraîneur des Girondins Paulo Sousa attend un geste de ses dirigeants. Mais l’investissement attendu n’aura pas lieu.

Bien avant le début du mercato estival, Paulo Sousa est fixé. Déçu du projet de la direction, l’entraîneur portugais de Bordeaux espérait des recrues et l’a fait savoir à ses supérieurs. Résultat, la réponse négative n’a pas tardé. Dans un entretien accordé à France Bleu, le président Frédéric Longuépée a en effet annoncé un mercato calme, en laissant entende que l’avenir de son coach n’était pas certain.

« Paulo Sousa a un contrat jusqu’en juin 2022. Quand j’explique que la vérité du jour n’est pas celle du lendemain, je n’invente rien. Il n’y a qu’à lire L’Equipe tous les jours pour s’apercevoir que les choses évoluent très vite dans le football, a lâché le dirigeant aquitain. Comme expliqué précédemment sur un autre sujet, King Street a beaucoup investi en particulier dans les ressources de ce club. Paulo est un grand coach. Il est accompagné par Eduardo Macia qui est passé par un grand nombre de clubs européens. »

Sousa devra s’en contenter

« On n’a pas hésité à investir lors de ces deux derniers mercatos. Quinze joueurs nous ont rejoints. Des joueurs d’expérience comme Laurent Koscielny, des joueurs en devenir, comme Rémi Oudin, Ruben Pardo… Les discussions que nous pouvons avoir avec Eduardo ou Paulo sont des discussions habituelles dans un club de football. Paulo estime que pour réussir et gagner, il lui faut de nouveaux joueurs. Mon rôle est qu’il tire le meilleur des joueurs présents », a tranché Longuépée, conscient que l’actionnaire américain n’a pas l’intention de mettre la main à la poche.