FCGB : Des folies au mercato, Longuépée demande au boss

FCGB : Des folies au mercato, Longuépée demande au boss

Photo Icon Sport

Suite à un début de saison mitigé, les Girondins de Bordeaux vont peut-être se montrer actif sur le marché des transferts en janvier prochain… ou pas.

Débarqué en août dernier pour remplacer Paulo Sousa à la hâte, Jean-Louis Gasset fait son maximum. Avec un effectif limité, l’entraîneur de 66 ans n’a toutefois pas vraiment les résultats espérés. Actuellement douzième de la Ligue 1 avec 12 points, soit à six unités du podium et de la zone rouge, le FCGB est déjà installé dans le ventre mou du championnat. Ce qui ne plaît pas trop à Gasset, qui rêve de ramener Bordeaux en Coupe d’Europe. Mais pour cela, l’ancien entraîneur l’ASSE aura sûrement besoin de renforts lors du prochain mercato. Un marché qui ne s’annonce pourtant pas aussi fou que cela pour les Girondins, comme l’explique Frédéric Longuépée.

« Le mercato ? On étudiera les opportunités quand elles se présenteront. Il reste sept matchs avant la trêve. On discutera avec l'actionnaire, King Street, de notre marge de manœuvre. Il faut bien cibler les besoins de l'effectif actuel. Si recrue il doit y avoir, il faut qu'elle amène une plus-value à la fois sportive, mais avant tout au niveau de l'état d'esprit. C'est un travail d'échange entre Alain Roche et Jean-Louis Gasset, puis entre moi et notre actionnaire. Ce n'est pas forcément une situation agréable pour eux. Comme d'habitude, c'est à eux de nous faire réfléchir par leurs performances. Force est de constater que certains doivent penser à ça. On fera le point dans quelques semaines. On va essayer d'affiner au fil du temps. On peut aussi imaginer prêter des joueurs pour qu'ils prennent du temps de jeu ailleurs et s'équiper de joueurs dont on a besoin. Après, le projet des Girondins est de s'appuyer sur la formation. Les jeunes sur lesquels on a commencé à le faire, comme Bakwa ou Traoré, seront encadrés par des joueurs d'expérience. Ils ont envie d'apprendre, il faut les intégrer dans le bon timing. Jean-Louis est un formidable formateur qui les fera progresser », a lâché, dans Sud-Ouest, le président bordelais, qui sait que le FCGB n’a pas de budget mercato. Pour rappel, l’été dernier, Bordeaux n’avait recruté qu’un seul joueur : Hatem Ben Arfa, alors libre de tout contrat...