Bordeaux en L2 : Gérard Lopez gagne une première bataille

Bordeaux en L2 : Gérard Lopez gagne une première bataille

Alors que les Girondins de Bordeaux sont toujours au bord du précipice, Gérard Lopez a reçu le feu vert du tribunal de commerce de Bordeaux à propos des accords passés entre le FCGB et ses créanciers.

Enfin une bonne nouvelle pour les Girondins ! Plus proche d’une relégation en National que d’un maintien en Ligue 2 en vue de la saison prochaine, le club au scapulaire a reçu le soutien du tribunal de commerce de Bordeaux ce mardi. En effet, selon les informations de l’AFP, le tribunal a validé le plan de sauvetage du FCGB passé avec ses créanciers via un jugement d'homologation. Ouverte le 13 juin dernier, quand la DNCG avait décidé d’envoyer Bordeaux en National, la procédure de conciliation aboutit donc à un dénouement positif. Vu que Gérard Lopez s’est mis d’accord avec King Street et Fortress sur trois points clés. Outre une augmentation de capital à hauteur de 10 millions d’euros de la part de la société Jogo Bonito du propriétaire bordelais, les créanciers américains promettent une restructuration de la dette par abandon de 75 % pour passer de 53 ME à 13,5 ME. Enfin, Bordeaux met aussi 14 ME sous séquestre en garantie en cas d’échecs dans les ventes de joueurs prévues durant ce mercato d’été.

Une bonne nouvelle pour Lopez avant le CNOSF

Si cette nouvelle ne veut pas dire que les Girondins sont tirés d’affaire, ce coup de pouce va permettre à Gérard Lopez d’aborder un peu plus sereinement son passage devant le Comité National Olympique et Sportif Français, prévu ce jeudi à 14 heures. Devant l’instance nationale, le patron du club au scapulaire va tout faire pour tenter de faire annuler la rétrogradation administrative de Bordeaux en National. Sauf qu’en cas d’avis favorable du CNOSF d’ici à vendredi soir, Lopez devra ensuite convaincre le Comité exécutif de la Fédération Française de Football. Pas une mince affaire sachant que celui-ci avait validé la décision de la DNCG il y a quelques semaines. Quoi qu’il en soit, Bordeaux connaîtra très vite son sort, vu que le choix final sera donné le 25 juillet prochain, soit cinq jours avant la première journée de L2…