Bordeaux : Au placard en L2, il vise le 11 de Gourvennec

Bordeaux : Au placard en L2, il vise le 11 de Gourvennec

Photo Icon Sport

Barré par la concurrence à Bordeaux, Younès Kaabouni avait été prêté pour une saison au Red Star l'été dernier. Mais le moins que l'on puisse dire, c'est que cette expérience a été un échec.

Pour s'en convaincre, il n'y a qu'à jeter un œil sur son temps de jeu : quatre petites apparitions et une seule titularisation en Ligue 2. C'est simple, le dernier match du milieu de 21 ans remonte à novembre dernier… Une mise à l'écart que Kaabouni ne comprend toujours pas.

« Tout s'était bien passé à mon arrivée sur la lancée de la préparation en Autriche. Les entraînements se déroulaient bien. Mais quand le championnat a repris, je ne faisais plus partie des plans du coach, Rui Almeida. J'ai donc très peu joué, alors que le deal avec Bordeaux était que je joue… Même aujourd'hui, c'est quelque chose que je ne m'explique pas. Je n'ai jamais eu d'explication concrète. Almeida m'a parlé d'implication. Mais je conteste cette assertion. J'ai toujours donné le meilleur de moi-même », a raconté l'international U20 français à Sud-Ouest.

« Je n'ai pas de temps à perdre »

Alors afin de ne plus revivre ce cauchemar, le jeune Girondin espère convaincre son nouvel entraîneur Jocelyn Gourvennec. « J'ai bien aimé le discours du coach. Il a dit qu'il repartait à zéro. Il a les joueurs devant lui. On est beaucoup. Il va falloir que chacun s'arrache sur le terrain, moi le premier, a-t-il prévenu. Je sais que j'ai plus à prouver que les autres. On est beaucoup de milieux, les meilleurs joueront. (...) Cette année doit être la bonne. Je dois tout donner, faire des sacrifices, cela commence par la préparation. Il me reste deux ans de contrat, les saisons passent vite. J'ai signé à 18 ans, je n'ai pas de temps à perdre. » En résumé, Kaabouni joue gros pendant l'avant-saison.