SCO : Angers interdit de recrutement, la FIFA persiste

SCO : Angers interdit de recrutement, la FIFA persiste

Icon Sport

En mai dernier, la commission de discipline de la FIFA a informé le SCO d’Angers de son interdiction de recrutement en raison de l’affaire du présumé transfert-relais de Kevin Bamanga.

Dans un rapport officiel publié ce mardi, la FIFA a confirmé ses doutes quant au dossier du SCO, malgré l’appel du club angevin qui se défendait d’avoir réalisé un transfert-relai. « A la lumière des éléments exposés, la commission de discipline de la Fifa considère qu’Angers Sco n’a pas renversé la présomption selon laquelle le club a pris part à un transfert-relais. le club avance des moyens peu convaincants pour soutenir cette absence de volonté. Le fait de contourner le système d’indemnités de formation pourrait représenter un intérêt pour le club​. Aussi, alors que le club n’a fourni aucune preuve ​comme quoi il aurait eu connaissance du joueur uniquement lorsque ce dernier est revenu en France. La FIFA juge surprenant qu’Angers Sco ait accepté de verser une indemnité de 250 000 € afin de transférer le joueur, et ce, moins de 6 semaines après la conclusion du premier contrat professionnel du joueur. En d’autres termes, la commission ne peut que constater une certaine contradiction entre les arguments d’Angers Sco, qui d’une part prétend avoir des moyens financiers limités, mais qui, d’une autre part, verse une indemnité d’un quart de million pour un joueur qui venait de signer son premier contrat professionnel et qui lui était, prétendument, inconnu avant son retour en France » a expliqué la FIFA dans un communiqué qui laisse peu de doutes quant au fait que l’interdiction de recrutement du SCO pour cet été sera maintenue.