EdF : La décision litigieuse de Deschamps avec Payet

EdF : La décision litigieuse de Deschamps avec Payet

Photo Icon Sport

Auteur d’une fin de saison de premier ordre, Dimitri Payet avait certainement compris, pendant le match contre l’Atlético Madrid ce mercredi, qu’il connaitrait une grosse désillusion. Malgré la gêne, le meneur de jeu de l’OM a tenu à participer à la finale d’Europa League, qu’il a finalement quittée sur blessure. L’incertitude régnait encore ce jeudi sur la gravité de cette élongation et son indisponibilité pour le Mondial. Le verdict est tombé avec la liste, puisque le Réunionnais n’est même pas suppléant, et ce uniquement en raison de cette blessure, a reconnu Didier Deschamps.

« C’était un candidat sérieux. Mais le délai de récupération en moyenne pour ce type de blessure est de trois semaines. Il y a un risque important de récidive pour une déchirure musculaire. Par rapport aux délais qui sont les miens, malheureusement pour Dimitri, ça ne va pas être possible », a expliqué le sélectionneur national. Une décision qui a de quoi décevoir le meneur de jeu de l’OM, et même le surprendre. En effet, RMC a annoncé de son côté que sa blessure n’étant pas profonde, il avait bon espoir d’être apte pour le début de la compétition. Visiblement, le champion du monde 1998 n’a pas voulu prendre le moindre risque à son sujet, craignant surtout la fragilité physique de l’ancien lillois et une éventuelle rechute, quitte à se priver d'un joueur en réussite et précieux de par son profil et sa polyvalence.