EdF : Deschamps critique les Bleus, ça manque de langue de bois

EdF : Deschamps critique les Bleus, ça manque de langue de bois

Photo Icon Sport

A 52 ans, Didier Deschamps est forcément en décalage avec les joueurs qu’il entraine sous le maillot de l’équipe de France.

Le champion du monde 1998 essaye tout de même de se mettre au goût du jour, mais n’essayez pas de chercher son compte Twitter ou Instagram tout de même, ils n’existent pas ou ne sont pas à jour depuis quelques années. Toutefois, bien conscient qu’être sélectionneur de l’équipe nationale n’est pas seulement faire la composition des équipes en vue des matchs, Didier Deschamps a pris la parole dans les colonnes du Parisien pour prévenir ses joueurs. Les prises de position récentes, comme ont pu le faire Kylian Mbappé ou Antoine Griezmann, sur des sujets politiques, peuvent être à double tranchant, et à effectuer donc avec beaucoup de précaution.

« Il faut être attentif à l'interprétation des messages. Personne ne fait jamais l'unanimité. Le footballeur international, de par sa notoriété, à valeur d'exemple auprès des plus jeunes. Les joueurs ne sont pas des robots, ils ont pu dire des choses qu'ils auraient été susceptibles d'exprimer différemment. Avant d'être des personnages publics, ce sont des citoyens avec leur propre sensibilité, leurs convictions et leur ressenti. Je ne suis pas là pour leur imposer quoi que ce soit. Tout au plus les mettre en garde par rapport aux éventuelles conséquences. Emettre un avis sans être certain de ce que l’on avance, juste pour se faire entendre… Après, chacun est libre de se faire entendre un jour quitte, ensuite, à rétro-pédaler ou à dire l'inverse le lendemain », a souligné le sélectionneur national, pour qui les derniers messages des joueurs français qui rebondissent sur l’actualité doivent tout de même se faire avec prudence, sous peine d’être pris dans le tourbillon des réseaux, où cela peut aller très vite.