Gress : « Une faillite collective »

Gilbert Gress, l’entraîneur de Strasbourg, était réaliste après la claque infligée par Istres (6-1) lors du premier tour de la Coupe de la Ligue. « Je savais que cette soirée serait difficile. Mais ce soir, hormis le gardien, personne n'a tiré son épingle du jeu. Nous avons été absents défensivement. Ça a été une faillite collective. Mais c'est un tout. L'état d'esprit a été défaillant et techniquement, nous avons eu trop de déchets. Istres était dans un très bon jour, mais nous leur avons facilité la tâche. Que dire de plus... Il y a beaucoup de travail, mais nous le savions avant le match de ce soir », a avoué le coach alsacien.