TV : Encore un énorme coup pour Amazon en France ?

TV : Encore un énorme coup pour Amazon en France ?

Icon Sport

Diffuseur principal de la Ligue 1 depuis le début de la saison, Amazon pourrait étendre son offre avec la Coupe de France.

Depuis plusieurs années, la Coupe de France est diffusée par Eurosport ainsi que par France Télévisions. Mais le contrat des diffuseurs actuels avec la Fédération Française de Football expire à la fin de la saison et à en croire les informations de L’Equipe, les responsables de la FFF ne sont pas emballés par l’exposition de la Coupe de France ainsi que par les programmes d’Eurosport et de France Télévisions en marge de cette compétition. Il faut dire qu'entre les coups d'envoi tardifs, les problèmes d'images rencontrés par Eurosport récemment, et les interminables soirées de tirage au sort, l'épreuve reine n'est pas toujours mise en avant. Les équipes de Noël Le Graët ne verraient donc pas d’un mauvais œil l’arrivée d’un nouvel entrant pour rafler les droits de la Coupe de France. Cela tombe bien, Amazon réfléchit de plus en plus sérieusement à l’idée de se positionner pour récupérer une partie des droits de la Coupe de France à compter de la saison prochaine.

Amazon se place pour récupérer la Coupe de France

L’appel d’offres sera lancé la semaine prochaine et Amazon, détenteur des droits de la Ligue 1, a d’ores et déjà manifesté son intérêt auprès de la FFF pour prendre la suite d’Eurosport et de France Télévisions. Pour l’heure, on ne sait pas la somme que le géant du e-commerce américain est prêt à investir pour récupérer la Coupe de France. Mais du côté de la Fédération Française de Football, on ne se montrera pas gourmand à l’excès. La FFF se contentera d’une somme avoisinant les 22 millions d’euros annuels, ce qu’elle perçoit actuellement avec France Télévisions et Eurosport. Autant dire que cette somme est dérisoire pour Amazon, groupe international à la force de frappe financière quasiment sans limite. L’Equipe précise par ailleurs que la FFF pourrait par ailleurs proposer un nouveau découpage des lots et pas seulement la Coupe de France masculine dans l'un et la féminine dans l’autre. L’idée serait, enfin, de proposer des matchs sur une chaine payante mais également de pouvoir proposer au moins un match par tour de Coupe de France sur une chaine gratuite.