Paris évite le piège

Paris évite le piège

Photo Icon Sport

Le PSG a gagné sa place pour la finale de la Coupe de France en s’imposant 1-0 face à Quevilly, ce mercredi à Caen. Les Parisiens auront définitivement l’occasion de sauver leur saison face à Monaco le 1er mai.

Même avec un match déplacé à Caen pour des raisons de sécurité, l’interdiction faite d’acheter des places aux personnes en dehors de la région normande a permis de garantir un stade 100% « jaune » ce mercredi soir pour la deuxième demi-finale de Coupe de France.

Un soutien populaire majeur et qui a beaucoup pesé sur le début de rencontre, aidant les « amateurs » à se hisser au niveau du PSG dans un premier quart d’heure particulièrement engagé. Mais progressivement, le PSG, inspiré par un Sessegnon très en jambes, trouvait des failles. Clément tirait à deux reprises au-dessus des buts de Rhoufir (8e et 24e). Un Hoarau très précieux commençait à peser sur la défense normande, mais Erding, qui bénéficiait pourtant de trois occasions nettes, manquait à chaque fois le cadre (23e, 31e, 34e). Du côté de Quevilly, une frappe du gauche de Vaugeois obligeait Edel à une parade décisive (43e), signe que les pensionnaires de CFA n’avaient pas encore dit leur dernier mot.

En seconde période, la donne changeait pour l’attaquant turc du PSG, qui trouvait tout de suite le chemin des filets. Sur un centre de la gauche, il plaçait un coup de tête précis qui trompait Rhoufir (0-1, 51e). Par la suite, les Parisiens allaient gérer de manière efficace leur avantage au score. Quevilly peinait à se montrer dangereux malgré le soutien de leur public et les joueurs du PSG manquaient surtout de clore le match en contre. A l'entrée des arrêts de jeu, Laup trouvait toutefois le poteau d'Edel sur un coup-franc lointain qui aurait pu changer la face du match. Cela ne réduisait finalement en rien le bonheur des Parisiens au coup de sifflet, qui ont mis fin à la belle aventure de Quevilly avec sérieux, dans la seule compétition où ils auront su se montrer réguliers cette saison. En attendant la finale face à Monaco.