PSG : Domenech entraîneur du PSG ça donnerait ça...

PSG : Domenech entraîneur du PSG ça donnerait ça...

Photo Icon Sport

Un jour avant le huitième de finale aller de Ligue des Champions entre le Paris Saint-Germain et le FC Barcelone, Raymond Domenech a livré son équipe type parisienne avec quelques surprises.

Cet été, Unai Emery a été nommé entraîneur par la direction francilienne pour faire progresser le PSG en Ligue des Champions. Sauf que dès les huitièmes, c'est le Barça qui se dresse devant les Parisiens. Lors de ce choc européen, les différents choix de l'entraîneur espagnol seront déterminants en vue d'un potentiel exploit. Avant cette rencontre, Raymond Domenech a endossé le costume de coach en sortant son onze. S'il garde le 4-3-3 pour gêner le Barça avec un bloc haut, l'ancien sélectionneur de l'équipe de France n'hésite pas à mettre Ben Arfa plutôt que Lucas, pourtant très bon cette saison, tout en privilégiant deux joueurs expérimentés pour le poste de latéral.

« Pour le système, il vaut mieux conserver un 4-3-3 pour avoir trois attaquants qui vont chercher les défenseurs catalans le plus haut possible. Ils ont horreur de ça. Avec le bloc qui suit, très haut aussi. À droite je mettrais Aurier qui a un potentiel défensif et offensif quand il est bien. Il peut être un poids pour l’adversaire. À gauche, je préfère Maxwell. Kurzawa a toute la vie devant lui… Maxwell a cette intelligence du déplacement. Il est toujours au bon endroit au bon moment. Il ne fait pas de faute défensive, ne se fait pas battre bêtement. Contre le Barça, il faut éviter les petites fautes. Au milieu de terrain, Thiago Motta est suspendu. Je ne l’aurais pas mis de toute façon, j’aurais choisi Rabiot. Il faut être tranchant dans les sorties et ne pas se limiter à un jeu de passes, ça c’est le jeu du Barça. Un bon Matuidi est capable d’aller dans la deuxième ligne de défense. Verratti sur le côté droit peut organiser le jeu. Ce milieu-là, le Barça ne l’aimera pas. Devant, je mets Draxler à gauche, il s’est imposé. Il ne perd pas beaucoup de ballon, peut aller dans la profondeur, se recentrer… Dans les transitions il ne faut pas perdre la balle, il sait faire ça. Cavani est un des meilleurs 9 européens. Côté droit, sans hésitation aucune je mets Ben Arfa. Il faut un joueur capable d’inventer. Dans un match exceptionnel, il faut des joueurs exceptionnels, Hatem en est un ! », a commenté, sur L’Equipe, Domenech, qui propose donc quelques changements en vue d'un match différent des autres.