Des places garanties en Ligue des champions ? L'UEFA y pense

Des places garanties en Ligue des champions ? L'UEFA y pense

De nombreux clubs européens vont soumettre cette idée à l'UEFA en vue des prochaines éditions de la Ligue des champions. Les clubs les plus avantagés deviendront ceux avec le plus gros passé en C1.

Le football européen n'en termine plus de se moderniser ! Après la création de la Ligue Europa Conference, le football européen devrait bientôt revoir une nouvelle proposition de Super League réapparaître sur la table. Mais ce n'est pas tout ! En effet, d'après les informations données par The Guardian, plusieurs clubs membres de l'ECA (European Club Association) vont émettre un nouveau critère de qualification en Ligue des champions à l'UEFA. De ce fait, deux équipes seront directement qualifiées pour la coupe aux grandes oreilles. Premièrement, les clubs retenus seront ceux qualifiés pour la C3 ou vainqueurs d'une coupe nationale. Deuxièmement, les deux repêchés seront ceux possédant le plus gros coefficient européen sur les cinq dernières années. Par exemple si l'on se fixe sur la saison actuelle, Manchester United a des chances de finir hors du top 4 anglais mais gagnera tout de même son billet pour jouer la C1 la saison prochaine en référence à son coefficient élevé, le neuvième en Europe. De même pour des clubs moins bien en championnat comme la Roma ou l'Olympique Lyonnais.

Une réforme qui débutera en 2024/2025

Cette nouvelle proposition des clubs membres de l'ECA avantagera logiquement les plus gros clubs présents dans les cinq grands championnats (Premier League, Ligue 1, Série A, Bundesliga et Liga). Toujours d'après The Guardian, cette qualification automatique de deux équipes pourrait vite grimper à trois ou quatre équipes d'ici un ou deux ans, laissant donc beaucoup moins de place pour les plus petits championnats en Europe de l'Est. Par hasard, ne retrouverait-on pas ici une autre forme de Super League alors qu'un nouveau format de Ligue des champions a été voté pour 2024 ? La C1 passera de 32 à 36 clubs et deux de ces 36 écuries bénéficieraient de cette qualification au coefficient UEFA. Cette proposition a été émise ce lundi par le secrétaire général de l'UEFA, Giorgio Marchetti, et sera étudiée par l'UEFA en avril. En cas de feu vert, elle sera mise en place lors de la saison 2024/2025.