Eur : Zéro excuse, Daniel Riolo ulcéré par les clubs français

Eur : Zéro excuse, Daniel Riolo ulcéré par les clubs français

Photo Icon Sport

Daniel Riolo ne supporte plus de voir les clubs français être humiliés lors des coupes européennes. Et les performances de Nice, Rennes et l'OM vont dans son sens.

Une seule victoire, celle du PSG contre Leipzig, un match nul, celui de Lille contre l’AC Milan, et des défaites pour Marseille, Rennes et Nice. Le bilan des représentants de la Ligue 1 dans cette semaine européenne est très mauvais, et ce n’est hélas pas la première fois cette saison. Pour Daniel Riolo, le football tricolore n’appartient plus vraiment à l’élite des coupes européennes et le chiffres le prouvent. Le journaliste de RMC est d’autant plus agacé que les clubs ne français ne peuvent plus se cacher derrière des arguments économiques pour justifier ces performances pathétiques.

Daniel Riolo sort sa calculatrice et dresse un bilan implacable. « Depuis le début des deux coupes européennes, les clubs français pouvaient prendre 60 points (20 matchs), mais ils en ont pris seulement 19, soit 0,95 par match. En Ligue 1, quand tu prends 1 point par match, tu es relégué. Et je ne suis pas certain que cela s’améliore d’ici la fin de cette campagne européenne 2020-2021. Le bilan est très mauvais, nos clubs ne rivalisent avec personne en Europe (...) Pendant des années, l’excuse du football français pour ses mauvais résultats, c’était le manque de blé. Mais cela fait longtemps que l’on perd contre des clubs qui ont moins d’argent. Là ça se confirme pour Nice par exemple », fait remarquer Daniel Riolo, qui appuie là où ça fait mal, même si Rennes et Lille avaient affaire à des ogres (Chelsea et AC Milan).