Un acteur de Caen-Nîmes donne sa version

Un acteur de Caen-Nîmes donne sa version

Photo Icon Sport

Jusqu’à présent, aucun joueur n’a été convoqué par les enquêteurs au sujet des éventuels matchs arrangés de Nîmes en fin de saison dernière, pour permettre au club gardois de se maintenir en Ligue 2. Les dirigeants sont entendus par la police depuis mardi, et le match Caen-Nîmes, où le jeu s’est complètement arrêté à 1-1 à l’heure de jeu dans un score qui arrangeait les deux équipes, est souvent cité comme particulièrement suspicieux. Premier concerné puisqu’il était sur le terrain, Mathias Autret est aussi l’un des premiers à briser le silence, et le milieu de terrain caennais assure que la rencontre s’est déroulée de manière tout ce qu’il y a de plus normale, et qu’aucune consigne n’a été passée. 

« Il n’y a aucun soupçons, du moins de ce que moi j’ai vu. On a préparé ce match comme n’importe quel match, dans l’optique de le gagner. On n’a eu aucun discours de la part du coach ou des dirigeants nous demandant de lever le pied. C’est improbable. Cette histoire de bouteille de vin, je ne comprends pas. Moi qui étais sur place, je n’ai vu aucune bouteille ou aucun carton passés dans ce vestiaire. Et même s’il y en avait eu, je pense que le club et les dirigeants auraient fait ça un autre jour », a livré sur Europe 1 l’ancien joueur du FC Lorient, en référence aux prétendues caisses de vin livrées dans le vestiaire caennais par les dirigeants nîmois pour sceller un éventuel accord sur le match nul. 

Share