Moulin et Fortin mis en examens

L’enquête se poursuit concernant les soupçons de corruption pour les matchs de fin de saison dernière de Nîmes. Et à ce sujet, deux nouvelles personnes ont été mises en examen ce jeudi après-midi. Il s’agit de Michel Moulin, qui a joué un rôle d’intermédiaire, et aussi de Jean-François Fortin, président du SM Caen. « Mon client démontrera dans ce dossier sa totale innocence des faits qui lui sont reprochés », a expliqué l’avocat du président du club bas-normand. 

Share