CdM Fem : Pierre Ménès cherche le pire entre l'arbitrage féminin et la VAR

CdM Fem : Pierre Ménès cherche le pire entre l'arbitrage féminin et la VAR

Photo Icon Sport

Même si la France était opposée à la meilleure nation du monde, cette élimination concédée vendredi soir face aux Etats-Unis (1-2) représente une véritable douche froide pour le pays. Cette sortie en quarts de finale est honorable pour les Bleues, même si les Tricolores n’auront pas vraiment enflammé les cœurs par leur jeu et notamment sur le plan offensif. En tout cas, le parcours de la France a suscité l’enthousiasme et cette Coupe du monde est une réussite sur le plan de la médiatisation. Toutefois, Pierre Ménès a profité des décisions encore une fois litigieuses de ce match France-Etats-Unis pour attaquer la VAR et l’arbitrage féminin.

« Car autant la victoire des Américaines ne se discute pas, autant les Bleues auraient pu bénéficier d’un penalty pour la main de O’Hara sur le centre de Majri. Il n’y a pas plus main volontaire sur cette action que sur d’autres qui ont pourtant été sifflées. De toute façon tout est souvent sifflé en faveur des Américaines, même si je trouve ridicule d’avoir annulé leur troisième but pour un hors-jeu de 10 centimètres vu par un pseudo-révélateur. Bref, si la VAR n’en est encore qu’à ses débuts, l’arbitrage féminin en est encore lui, à ses balbutiements », a pesté le consultant de Canal + sur son blog, histoire de faire comprendre que tout au long de la compétition, l’arbitrage n’a pas forcément été impeccable.