PSG-Man City : Messi au coeur d'une guerre Qatar-Abu Dhabi

PSG-Man City : Messi au coeur d'une guerre Qatar-Abu Dhabi

Photo Icon Sport

La future destination de Lionel Messi n'est pas connue, mais en Espagne on y voit une guerre financière entre le Qatar et Abu Dhabi plus qu'un duel PSG-Manchester City.

Bien malin celui qui ce week-end peut dire avec certitude où jouera Lionel Messi la saison prochaine. Si la presse barcelonaise veut encore croire que le sextuple Ballon d’Or portera toujours le maillot du Barça en 2020-2021 malgré son courrier recommandé, pour les médias espagnols moins « supporters » du FC Barcelone, il est évident que c’est un duel PSG-Manchester City qui se profile, avec pour le club anglais l’avantage d’avoir Pep Guardiola au poste d’entraîneur. Mais pour AS, plus que d’un duel entre Paris et Manchester City, il s’agit surtout d’une compétition féroce entre le Qatar, qui possède le PSG, et Abu Dhabi, aux commande des Citizens. Deux états qui sont aussi deux monstres financiers, lesquels sont clairement les seuls capables d’offrir à Lionel Messi un salaire du niveau de celui qu’il touchait au Barça.

Alors, au moment où les deux clubs sont toujours en quête du Graal, à savoir gagner la Ligue des champions, la perspective de s’affronter au mercato pour Lionel Messi est excitante. « Cette opposition va au-delà même de la rivalité entre deux équipes pour faire signer le sextuple Ballon d’Or, c'est plutôt un combat entre deux des pays les plus riches de la planète, les Emirats Arabes Unis et Qatar. Les deux émirats, se font face-à-face et sont l'objet de grandes tensions politiques, ils mènent une course depuis des années pour être le premier des deux à décrocher la Ligue des champions. Les deux clubs considèrent l'Argentin comme la dernière pièce de leur projet. Bien qu'ils aient nourri les deux clubs avec de l'argent du pétrole année après année (en provoquant des sanctions de l'UEFA pour avoir ignoré le fair-play financier), ils n'ont pas atteint ces objectifs », fait remarquer Ruby Arès, qui replace ce dossier sur le plan stratégique. Au final, c'est tout de même Lionel Messi qui fera un choix.