Mercato : Pas de guerre Madrid-PSG pour Kylian Mbappé

Mercato : Pas de guerre Madrid-PSG pour Kylian Mbappé

Photo Icon Sport

En pole position pour éventuellement accueillir Kylian Mbappé, le Real Madrid tient absolument à ce que les choses se passent bien avec le Paris Saint-Germain. 

Le dossier Kylian Mbappé passionne l’Espagne, et c’est normal puisque le Real Madrid et Zinedine Zidane ne masquent pas l’intérêt que les Merengue ont pour le champion du monde français du Paris Saint-Germain. Alors, quand sont apparues les images de l’embrouille entre Thomas Tuchel et Kylian Mbappé samedi lors de PSG-Montpellier, les choses se sont emballées. Cependant, quelle que soit la relation entre l’attaquant et le Paris SG, du côté de Florentino Perez on tient à ce que les choses se passent courtoisement avec Nasser Al-Khelaifi, que ce soit pour Kylian Mbappé ou un autre joueur.

Le président du Real Madrid est, à titre personnel, en relation d’affaire avec le Qatar, et il ne souhaite pas passer pour un sauvage en business. Selon le Mundo Deportivo, même si le club de la capitale espagnole rêve très clairement de s’offrir Kylian Mbappé, aucun coup tordu ne sera fait par le Real Madrid au Paris Saint-Germain. « Sa stratégie consiste à attendre de voir que la situation est propice pour envisager la signature de Mbappé. Bien sûr, le Real Madrid va toujours montrer des signes d'amour et d'admiration pour l'attaquant, comme cela s'est produit avec Zidane ou Varane. Mais Florentino Pérez ne veut pas d’une guerre avec le PSG avec lequel il s'entend, et sa stratégie est de se présenter comme une solution et non un problème dans le dossier de Kylian Mbappé. Une solution qui, oui, coûtera cher car le coût de la signature serait d'environ 300ME. Un prix qui pourrait baisser sensiblement si Madrid réitère la stratégie utilisée dans le dossier Hazard. Si Mbappé est toujours au PSG l’an prochain et ne renouvelle pas son contrat, la Maison Blanche pourrait alors offrir un chiffre inférieur à ces 300ME l'an prochain », explique Manuel Bruna, qui ne voit pas les dirigeants madrilènes se lancer dans une bataille comme le FC Barcelone l’a fait avec Neymar.