OM : Sanson s'explique sur sa photo avec le maillot du PSG

OM : Sanson s'explique sur sa photo avec le maillot du PSG

Photo Icon Sport

Recruté par l'Olympique de Marseille lors du mercato d'hiver, Morgan Sanson n'a pas mis longtemps à comprendre qu'il devait se méfier terriblement des réseaux sociaux. En effet, rapidement après sa signature, une photo est sortie où l'on voyait le milieu de terrain vêtu d'un maillot du Paris Saint-Germain, et forcément cela a provoqué quelques remarques virulentes de la part de certains supporters de l'OM. Même si depuis Morgan Sanson a montré que s'il mouillait le maillot, c'était bien celui de Marseille, cette histoire n'a pas échappé à l'ancien montpelliérain.

Et ce samedi, dans La Provence, Morgan Sanson a tenu à clairement mettre les choses au point. « C’était après un match contre Paris avec Montpellier. J’avais échangé mon maillot avec le Brésilien Lucas. Le lendemain, je vais voir ma famille et mes amis, et j’avais mon sac de sport avec moi. On est allé faire un five, je n’avais pas de maillot... J’ai pris celui-là alors qu’il était sale, je l’ai mis et j’ai joué avec. Un couple d’amis m’a demandé de poser à la fin avec leur bébé. Sur le coup, je ne voulais pas trop poser avec le maillot, car je savais que ça allait me porter préjudice, étant donné que j’étais à Montpellier. Ils ont insisté, et finalement j’ai posé... Cette photo n’a rien de significative, mais c’était pour mes amis, sur leur Facebook. Après, certains sont allés la chercher pour la mettre sur les réseaux sociaux. Oui, les supporters peuvent s’interroger. Mais je n’ai jamais été un ravagé de Paris (sic), un supporter du PSG...Beaucoup de choses qui ont été dites sont fausses (…) Quand les photos sont sorties, je m’interrogeais sur leurs a priori... Je suis content d’avoir pu répondre et d’avoir pu leur prouver sur le terrain que j’étais le premier supporter de l’OM, que je donnerai tout pour ce club », confie Morgan Sanson, qui sait pertinemment qu’en donnant tout pour le club phocéen cette histoire sera rapidement oubliée.