Homophobie : Aulas a une énorme crainte, il lance l'alerte

Homophobie : Aulas a une énorme crainte, il lance l'alerte

Photo Icon Sport

Après les matchs de Ligue 1 interrompus pour banderoles et chants homophobes et suite aux propos de Noël Le Graët qui indiquait que les rencontres de championnat ne devaient plus être arrêtées aussi facilement, Jean-Michel Aulas a pris position sur ce sujet bouillant. En marge de l’assemblée générale de l’Association européenne des clubs, le président de l’Olympique Lyonnais a montré son soutien au boss de la Fédération française de football. Car pour le patron des Gones, c’est donner un bien trop grand pouvoir aux supporters que d’arrêter la rencontre à la première banderole déployée. « JMA » craint notamment un abus important des spectateurs…

« L’arrêt des matchs doit être utilisé avec modération parce qu’autrement ce sera un jouet utilisé par des groupes de supporteurs qui indépendamment de l’identité de leurs clubs veulent faire respecter un certain nombre de règles ou de droits qui passent au-dessus de l’identité de leur propre club. Noël (Le Graët) a voulu montrer que nos supporteurs sont aussi des citoyens comme tout le monde et quand on prend un certain nombre de décisions qui concernent exclusivement les stades, c’est probablement un peu trop contraignant pour l’organisation du football » a estimé un Jean-Michel Aulas souvent en accord avec Noël Le Graët. Y compris sur ce sujet bouillant qui fait polémique en ce début de saison 2019-2020.