Foot : Maradona laisse 50ME, une sale guerre commence

Foot : Maradona laisse 50ME, une sale guerre commence

Photo Icon Sport

Des conflits pourraient rapidement voir le jour entre plusieurs parties concernant l'héritage de Diego Maradona, estimé à près de 50 millions d'euros.

Depuis plusieurs jours maintenant, l'Argentine entière pleure sa légende. Alors que les hommages se sont multipliés, les joueurs de Naples auront désormais l'honneur d'évoluer dans le Stade Diego Armando Maradona. Mais comme cela arrive fréquemment lorsqu'une célébrité décède, la question de l'héritage pose des soucis, notamment lorsque la fortune en jeu est XXL. C'est un feuilleton qui risque bien d'animer le pays tout entier lors des prochaines semaines, et concernant El Pibe de Oro, les sommes évoquées sont colossales. Selon La Nacion, l'héritage du champion du monde 1986 serait estimé à 50 millions d'euros. En plus de 25 millions dispersés parmi plusieurs comptes en banque à Dubai, en Suisse ou aux Etats-Unis, s'ajoutent des voitures de luxe et des propriétés immobilières. La question que se pose la presse argentine est désormais la suivante : qui va en hériter ?

C'est une réponse qui sera donnée par le juge. Car si Diego Maradona avait 5 enfants, reconnus comme les principaux héritiers, il était également en conflit avec son ex-femme et les deux enfants qu'il a eus avec elle. Claudia Villafañe, la première femme de la star avait été attaquée en justice par le footballeur après leur divorce, Maradona lui reprochant de détourner des biens immobiliers. Vexé par le soutien apporté par ses deux première filles, Giannina (31 ans) et Dalma (33 ans) à leur mère, l'Argentin avait alors décidé de les retirer de son testament. Elba Marcovecchio, l'avocate de l'ancienne femme du joueur, a déclaré que même si elle ne souhaite pas entrer en conflit avec les enfants de Maradona, sa cliente se battrait pour ses biens. Des affaires "toujours en cours" qui risquent bien de faire énormément parler dans les prochains jours en Argentine, d'autant plus que des enfants illégitimes pourraient également s'inviter dans ce dossier.