PSG : 300 ME, ça fait cher pour Al-Khelaifi et Leonardo !

PSG : 300 ME, ça fait cher pour Al-Khelaifi et Leonardo !

Photo Icon Sport

Chez le promu de Brescia, c’est Mario Balotelli, recrue phare de l’été, qui était censé être la star. Mais l’ancien attaquant de l’Olympique de Marseille peine à convaincre et dans le même temps, une jeune pépite de 19 ans crève l’écran : Sandro Tonali. Du haut de ses 9 matchs de Série A, le natif de Lordi s’est imposé comme le joueur incontournable de Brescia, celui qui fait parler de lui chaque jour dans la rubrique mercato. Et pour cause, il figure d’ores et déjà dans les petits papiers des plus grands clubs européens tels que le Paris Saint-Germain, régulièrement associé à Tonali via son directeur sportif Leonardo.

En attendant de savoir si le champion de France en titre tentera une offensive pour Tonali lors du prochain mercato estival, Brescia se prépare à une vente colossale en fixant des exigences très hautes. La preuve, interrogé par la Gazzetta dello Sport, le président du club de Brescia Massimo Cellino a indiqué que Sandro Tonali ne bougerait pas pour moins de 300 ME au mercato. Rien que ça. « L’autre jour, son agent et ses parents me parlaient de cette estimation à 50 millions d’euros. J’ai répondu que pour moi, il valait 300 millions d’euros, ce qui signifie que je ne veux pas vendre » a confié le dirigeant transalpin. Cela fait cher la pépite même si évidemment, ce chiffre sert avant tout à dissuader les cadors européens d’attaquer Brescia trop vite au sujet de Sandro Tonali…