Barça : Griezmann, les critiques tombent, les chiffres parlent

Barça : Griezmann, les critiques tombent, les chiffres parlent

Toujours embarqué dans la course au titre malgré son élimination en Ligue des Champions face au PSG, le Barça jouera ce dimanche contre la Real Sociedad avec la meilleure doublette d’Espagne. 

Antoine Griezmann ne parvient toujours pas à convaincre du côté du FC Barcelone, où le rendement du Français n’est pas à la hauteur attendue, surtout par rapport aux 120 ME dépensés pour le faire venir à l’été 2019. Les critiques pleuvent sur son clan, mais la réalité des chiffres est bien différente, dans cette Liga plus serrée que jamais. Et ce dimanche, Mundo Deportivo, si prompt à cracher sur l’ancien de l’Atlético Madrid, a tenu à souligner que son duo avec Lionel Messi, était tout simplement le plus efficace d’Espagne. L’Argentin et le Français totalisent 28 buts et 15 passes décisives à eux deux. Personne ne fait aussi bien en Liga, même si Luis Suarez et Marcos Llorente (Atlético de Madrid) sont juste derrière avec 27 réalisations et 10 offrandes. 

« Au-delà des critiques que Griezmann reçoit et qui lui valent des séjours parfois prolongés sur le banc de touche, il fait partie du meilleur duo offensif du Barça, et présente un niveau supérieur aux autres en terme de statistiques », écrit ainsi le journal catalan, qui souligne qu’Ousmane Dembélé revient tout de même fort depuis la fin de ses pépins physiques, avec 8 buts et 4 passes décisives. Un duo qui pourrait donc se transformer en trio, avec des Français qui montent en puissance dans cette fin de saison. Une bonne chose pour le Barça, mais aussi pour les Bleus en vue de l’Euro 2021…

Karim Benzema trop seul au Real

Pas de trace du Real Madrid dans ce classement, puisque si Karim Benzema distille aussi bien les passes qu’il ne finit lui-même le travail, KB9 est clairement trop seul dans ce rôle dans la Maison Blanche. Les participations aux buts madrilènes sont ainsi très variées, de Modric à Vinicus, en passant par Asensio ou Casemiro, mais cela explique aussi pourquoi le Real est rapidement en difficulté lors des rares absence de l’ancien jouer de l’OL.