L'ASSE complice du PSG, Grégory Schneider met le feu !

L'ASSE complice du PSG, Grégory Schneider met le feu !

L'AS Saint-Etienne n'a pas pris par la dessus la jambe son match à Lille, et pour un journaliste de Libération, tout cela est limite honteux. Le LOSC est toujours en tête devant le PSG, mais sa marge est réduite.

Lille avait l’occasion de s’assurer le titre de champion de France dimanche soir, et l’une des conditions était que la formation de Christophe Galtier batte celle de Claude Puel. Mais l’ASSE n’a fait pas le déplacement dans le Nord pour rien, et finalement les Verts sont repartis avec le point du nul, ce qui permet au PSG de revenir à une longueur du LOSC avant la dernière journée de la saison. Un écart qui oblige les joueurs lillois à s’imposer dimanche prochain à Angers, un nul n’étant pas suffisant si Paris gagne dans le même temps à Brest. Autrement dit, l’AS Saint-Etienne a compliqué les choses pour Lille et cela a énervé Grégory Schneider. Pour le journaliste de Libération, le comportement de l’équipe stéphanoise est à la limite de la honte. « Superbe mentalité des joueurs de l'ASSE - et tout ça pour verrouiller la 11e place... Grande classe et véritable éthique de travail », a lancé avec ironie Grégory Schneider, pas loin d’estimer que les Verts avaient une motivation assez incroyable pour ce match, suivez mon regard.

Ce qui est certain, c’est que le journaliste de Libération a réussi à mettre en rage les supporters de l’AS Saint-Etienne et du Paris Saint-Germain. « Il doit avoir des origines belges pour avoir autant le SEUM. Pour une fois qu'une équipe ne baisse pas son froc devant Lille », « On parle de sport, pas de magouilles . l'ASSE a fait son match en restant sur sa dynamique des dernières prestations très abouties (PSG, Bordeaux, Nîmes, Om, Angers). Très fier de mon équipe de jeunes verts », « Vous devriez migrer au service culture de Libé. Le sport c'est pas votre truc. Vous êtes souvent à côté de la plaque, et fier de le montrer avec ça », « Vu la saison de Paris, Lille mérite le titre... Mais putain, quand je lis des ordures qui vivent de l'anti-parisianisme comme vous, j'ai vraiment envie d'espérer que ça ne soit pas le cas, juste pour vous voir souffrir », sont quelques-uns des dizaines de messages qui sont tombés suite au commentaire initial de Grégory Schneider. Vivement dimanche prochain et SCO-LOSC.