PSG : Al-Khelaifi prêt à un accord XXL pour tuer le fair-play financier !

PSG : Al-Khelaifi prêt à un accord  XXL pour tuer le fair-play financier !

Photo Icon Sport

Les mois passent et le Paris Saint-Germain ne sait toujours pas à quelle sauce il sera mangé par l'UEFA dans le cadre du fair-play financier, ce qui est évidemment un souci majeur. Pour l'instant, tout le monde est dans l'attente de la décision du Tribunal Arbitral du Sport, saisi par le PSG, lequel doit déterminer si l'Instance de Contrôle Financier des Clubs a eu un comportement normal en validant le budget du Paris SG, avant finalement de le remettre à l'étude quelques semaines plus tard. Mais visiblement, outre le TAS, Nasser Al-Khelaifi semble prêt à passer à la vitesse supérieure dans sa bataille. Et c'est cette fois aux règles édictées par l'UEFA en matière de fair-play financier que le patron du PSG, et pas que lui, veut faire la peau.

Gaetano F.Intrieri, consultant proche du fond Eliott, propriétaire de l'AC Milan, indique en effet, que le Paris Saint-Germain, l'AC Milan et Manchester City, sont désormais prêts à faire cause commune et à attaquer l'UEFA devant la justice. Et plus précisément, ce sont les propriétaires des trois géants européens qui envisagent de renvoyer l'UEFA devant la Cour Européenne de justice afin de contester ces règles qui sont imposées, estimant qu'il s'agissait d'une entrave à la libre entreprise. C'est en adoptant cette stratégie que l'arrêt Boosman avait été pris en 1995, la justice européenne faisant des footballeurs des salariés comme les autres, alors que l'UEFA imposait jusque-là des quotas liés à la nationalité. Face à Qatar Sports Investments, le Fond Eliott et City Football Group, l'instance européenne du foot pourrait avoir une grosse batailler à gagner.