OL : Largué par Fékir, Jean-Pierre Bernès ne lui prédit pas un grand avenir

OL : Largué par Fékir, Jean-Pierre Bernès ne lui prédit pas un grand avenir

Photo Icon Sport

Moins tranchant et moins décisif ces derniers mois, Nabil Fékir ne semble jamais être vraiment entré dans sa saison.

Entre ses pépins physique, son transfert raté à Liverpool, un Mondial fatiguant et des performances aussi irrégulières que son équipe, le capitaine lyonnais a perdu de sa superbe. Sa situation contractuelle n’a pas avancé, vu qu’il attendait de se séparer de son agent courant avril pour discuter avec l’OL de son avenir. Prolongation de contrat ou départ en juillet, les négociations vont pouvoir commencer puisque Jean-Pierre Bernès a reconnu qu’il n’était plus le représentant de Nabil Fékir. Et l’agent de souhaiter bon courage à son ancien poulain pour atterrir dans un club du gratin européen.

« J'ai terminé mon contrat le 17 avril. C’est un choix qu'il fait. Il trouvera sûrement un autre agent. C'est comme dans toutes les relations humaines, de temps en temps, il peut y avoir des divergences de vues sur un avenir, ou sur un comportement. Compte tenu de mon expérience dans le métier d'agent, je n'ai pas la science infuse, mais j'ai peu de chances de me tromper sur des projections de carrière ou sur des attitudes qu'il faut avoir. Quand les joueurs veulent changer d'orientation, la carrière, souvent, elle part en biberine », a livré Jean-Pierre Bernès sur Europe 1, avant de livrer son scepticisme sur son arrivée dans un club du Top10. « Le top 10 des clubs, pour y entrer, c'est très compliqué, très difficile, il faut avoir une demande », a expliqué l’ancien dirigeant de l’OM dans les années Tapie, qui se voit visiblement reprocher par Nabil Fékir l’échec de son transfert à Liverpool l’été dernier. Reste à savoir si le champion du monde aura de nouveau une occasion comme celle-là dans les mois à venir.