OL : Le Real n’en veut pas, Aulas saute sur Mourinho

OL : Le Real n’en veut pas, Aulas saute sur Mourinho

Photo Icon Sport

Pour le moment, malgré le contexte favorable, Bruno Genesio n’a aucune garantie d’aller plus loin que la fin de son contrat à Lyon.

Les objectifs sont certes dans les cordes, à savoir un beau parcours en Ligue des Champions et une place pour le moment sur le podium de la Ligue 1, mais cela demeure fragile. Surtout que forcément, comme chaque année, le jeu des chaises musicales des entraineurs débute très tôt. Ce lundi, le Real Madrid a annoncé le grand retour de Zinedine Zidane, pour venir au chevet d’une Maison Blanche complètement perdue sans lui. Un poste longtemps promis à José Mourinho, mais que le Portugais voit donc passer sous son nez. Une aubaine pour l’Olympique Lyonnais, qui s’il devait se séparer de son entraineur local, pencherait pour un grand nom ? Oui selon Jean-Michel Aulas, qui a en tout cas lâché le nom du « Special One », avec toutefois une bonne dose de prudence.

« Bruno Genesio ? On a bien communiqué là-dessus. On communiquera une décision fin mars, mais on fait aujourd’hui comme s’il sera là puisqu’on a fait des réunions de recrutement. Il a toutes les qualités pour pouvoir rester. L’OL est un club stable et il a des qualités reconnues par le club et les dirigeants. Personnellement, je pense que ce serait une bonne. José Mourinho ? S’il accepte les conditions économiques qui sont celles aujourd’hui de l’OL, ça peut aussi être une solution alternative », a livré le président lyonnais sur France 3. Une preuve que Lyon ne s’interdit rien, alors que JMA a récemment confié qu’il avait tenté de faire venir Karim Benzema l’été dernier.