OL : L'OM ciblé par l'UEFA, c'est la faute du PSG balance Aulas

OL : L'OM ciblé par l'UEFA, c'est la faute du PSG balance Aulas

Photo Icon Sport

Si l'Olympique de Marseille est aujourd'hui pointé du doigt par le fair-play financier de l'UEFA, c'est en grande partie à cause du Paris Saint-Germain avoue... Jean-Michel Aulas.

Critiquer le modèle financier ultra-dépensier du PSG pour valoriser celui de son Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas en a fait son cheval de bataille depuis plusieurs mois. Et il ne manque pas une occasion d'en remettre une couche. Ce jeudi, alors que l'OM a été mis sous surveillance par l'UEFA dans le cadre du fair-play financier, sachant que Marseille doit surveiller ses dépenses pour ne pas être sanctionné, le boss rhodanien a rejeté la faute sur... le club de la capitale, qui pousse les autres formations françaises à dépenser des millions d'euros sur le marché des transferts pour pouvoir suivre le rythme en Ligue 1.

« Je ne connaissais pas cette information, mais je suis à moitié surpris car Marseille travaille très bien et investit beaucoup. On essaie tous de courir après le PSG... En France, on a un très grand club qui investit beaucoup, Paris, et on essaie tous de lui courir après. Et c’est vrai qu’on se met parfois en difficultés. Le fair-play financier est donc là pour éventuellement mettre de la régulation dans tout cela », a lancé, sur RMC Sport, JMA, qui n'a cependant pas les mêmes problèmes que l'OM puisque son club se porte beaucoup mieux financièrement, suite aux ventes records de Lacazette (Arsenal, 53 ME) et de Tolisso (Bayern, 41 ME) lors de la dernière inter-saison.