OL : Grenier et Gonalons de retour à Lyon, l'idée folle de Juninho ?

OL : Grenier et Gonalons de retour à Lyon, l'idée folle de Juninho ?

L'Olympique Lyonnais est en quête de renforts, Peter Bosz l'ayant lui-même reconnu après le nul concédé par l'OL samedi contre Brest. Dans le climat financier actuel, Juninho doit être rusé, et cela pourrait passer par le retour de deux joueurs qu'il connaît bien, Clément Grenier et Maxime Gonalons.

Les supporters lyonnais ont placé une confiance totale dans Peter Bosz, mais, quel que soit le talent de l’entraîneur néerlandais, il doit composer avec un effectif presque inchangé depuis la saison passée, les signatures libres de Damien Da Silva et d’Henrique n’étant pas réellement à son initiative. Cependant, même si Juninho semble s’activer dans l’ombre, et que Jean-Michel Aulas a mis un petit coup de pression sur son directeur sportif, les semaines se passent sans qu’aucun renfort ne vienne, alors même que Bosz a fait savoir qu’il voulait « un joueur de qualité par ligne ». A désormais trois semaines de la fin du marché des transferts, et alors que l’Olympique Lyonnais a déjà vu partir Jean Lucas, Joachim Andersen et Melvin Bard, c’est le calme plat niveau recrutement.

Gonalons et Grenier, deux retours pour relancer Lyon ?

C’est dans ce contexte forcément tendu que l’Olympique Lyonnais avance dans ce mercato, les finances de l’OL ne permettant pas des folies, et l’imagination de Juninho n’étant pas celle d’un Pablo Longoria, sans vouloir être désagréable avec le directeur sportif brésilien. Alors, ce lundi, Le Progrès évoque deux pistes qui pourraient facilement se débloquer pour le club de Jean-Michel Aulas. Il s’agit du retour de deux enfants de Gerland, Maxime Gonalons et Clément Grenier. Libre de tout contrat depuis la fin de son engagement au Stade Rennais, Grenier serait déjà prévenu que Lyon s’activera dès que Thiago Mendes sera parti. Concernant Gonalons, le quotidien régional précise qu’il « pense à un retour en France », et si le RC Strasbourg s’est déjà intéressé à lui, l’offre salariale n’est pas au niveau attendu par le milieu défensif de 32 ans, lequel a encore deux ans de contrat avec le club espagnol. Il faut désormais savoir si ces deux possibles retours sont la réelle solution pour faire entrer l'OL dans une nouvelle ère.