OL : Ce cadre montre l’exemple, il refuse de parler mercato

OL : Ce cadre montre l’exemple, il refuse de parler mercato

Photo Icon Sport

Habitué à cartonner dans les sprints finaux de Ligue 1, l’Olympique Lyonnais déchante en ce mois d’avril.

Les trois défaites de rang ont coûté son poste à Bruno Genesio, dont la prolongation semblait acquise avant cet écroulement soudain. Désormais, les regards se tournent vers les recherches pour un nouvel entraineur. Mais l’actualité, c’est donc cette fin de saison et cette troisième place désormais en danger en cas de remontée de Saint-Etienne ou de Marseille. C’est tout ce qui importe à Anthony Lopes, pourtant également concerné par des négociations qui stagnent au sujet de sa prolongation. Mais dans Le Progrès, le gardien de but portugais rappelle que la priorité va à la situation de son équipe, et non à son avenir personnel.

« Mes conseillers s’en occupent et ont rencontré le club. Mais je suis très loin de tout ça, et ce n’est surtout pas le moment. On arrive à la fin de la saison, et c’est toujours un instant particulier. On doit faire attention à sa communication, et surtout, parler sur le terrain. On a besoin de parler collectivement, et si on se met en avant tout seul, ça ne fonctionnera jamais. J’ai toujours mis mon cas personnel de côté, et il faut comprendre qu’on n’aura des récompenses individuelles que si on privilégie le collectif. Prolonger de deux ou trois ans ? Je veux terminer la saison comme il faut avec une qualification pour la Ligue des champions, et après, on verra », a prévenu Anthony Lopes, dont il se dit que les exigences financières sont très loin de correspondre au salaire que compte lui réserver l’OL. Dans ces conditions, il y a en effet de grandes chances que le dossier revienne sur la table après la 38e journée.