OL : Aulas nous ment, Grégory Schneider mène l'enquête

OL : Aulas nous ment, Grégory Schneider mène l'enquête

Photo Icon Sport

Très attendu, Jean-Michel Aulas n’a finalement pas levé le suspense au sujet de l’avenir de Bruno Genesio, mardi soir après le match de Coupe de France entre l’OL et Rennes. En effet, le président rhodanien a simplement confirmé qu’après cette défaite, il se donnait un temps de réflexion supplémentaire pour décider de l’avenir de son entraîneur. Un retournement de situation pour le moins étrange aux yeux de Grégory Schneider, lequel a expliqué sur l’antenne de La Chaîne L’Equipe qu’il s’était forcément passé quelque chose au cours des derniers jours pour que le président des Gones tienne un tel discours.

« Ce que l’on peut dire, c’est que Jean-Michel Aulas a quand même changé d’avis plusieurs fois. Car d’abord, il nous a dit que la décision serait communiquée fin mars, puis le 2 avril. Et le 2 avril, il énonce des critères qu’il n’avait aucune chance de connaître à cette date précise. C’est une première chose que l’on peut dire. Après, moi j’ai un énorme doute sur l’avenir de Bruno Genesio quand je l’entends dire qu’il veut laisser le club dans l’état où il l’a trouvé il y a trois ans et demi. Aulas manœuvre, il a changé d’avis, il s’est passé des choses que l’on ignore c’est obligé. Car selon moi, il n’avait pas l’intention à la base de noyer le poisson comme il l’a fait après OL-Rennes » a commenté le journaliste de Libération, pas loin de penser que Bruno Genesio va quitter Lyon à l’issue de la saison.