OL : 12 millions d'euros évaporés, Aulas dégoûté

OL : 12 millions d'euros évaporés, Aulas dégoûté

Icon Sport

L’OL a tout tenté mais au grand désarroi de Jean-Michel Aulas, le derby contre Saint-Etienne se disputera devant seulement 5.000 spectateurs.

Avec l’entrée en vigueur du pass vaccinal à la place du pass sanitaire, les clubs de Ligue 1 vont pouvoir accueillir davantage de spectateurs et les stades seront de nouveau remplis à plus de la moitié de leur capacité d’accueil. Néanmoins, le pass vaccinal ne devrait pas entrer en vigueur avant la fin du week-end. Malgré une demande de dérogation, l'Olympique Lyonnais a donc l’obligation de respecter la jauge de 5.000 spectateurs contre Saint-Etienne ce vendredi soir, comme face au Paris Saint-Germain il y a deux semaines. Un manque à gagner énorme pour le club rhodanien comme pour les autres clubs de Ligue 1. Sur son compte Twitter, le président lyonnais Jean-Michel Aulas a fulminé en dénonçant les jauges « improbables » imposées aux organisateurs d’événements.

Aulas dénonce des « jauges improbables »

« On ne nous aura rien épargné cette année … le préjudice causé par les jauges improbables et les huit clos s’élève à près de 12 m€ , et à cela il faut intégrer que tous nos matchs les plus importants se déroulent sans tous nos supporters garants de meilleurs résultats ! » a pesté le président de l’Olympique Lyonnais sur son compte Twitter. Pour rappel, le club rhodanien avait fait une demande pour accueillir près de 30.000 spectateurs vendredi soir à l’occasion du derby contre l’OL, avec application du pass vaccinal et respect des distanciations entre chaque groupe de spectateurs. Malheureusement pour les supporters de Lyon et pour le spectacle en général, cette demande a été refusée. Tout devrait heureusement rentrer dans l’ordre dans les jours à venir avec l’entrée en vigueur du pass vaccinal, qui va permettre aux clubs de Ligue 1 d’accueillir 5.000 spectateurs plus la moitié des places restantes.