OGCN : Balotelli est bien gentil, mais Vieira le descend en flèche

OGCN : Balotelli est bien gentil, mais Vieira le descend en flèche

Photo Icon Sport

Entre Mario Balotelli et l’OGC Nice, l’histoire d’amour s’est très mal terminée après deux ans de réussites et six mois d’échecs.

Mario Balotelli a marqué 17 buts pour son premier exercice chez les Aiglons. La suivante, il a monté le curseur à 26 réalisations. Mais durant la première partie de cette saison 2018-2019, l’attaquant italien est resté muet. Sous les ordres de Patrick Vieira, son ancien coéquipier à l’Inter Milan, Super Mario n’a donc pas réussi à trouver le chemin des filets. La faute à qui ? À tout le monde : au club, au joueur, à l’entraîneur. C’est en tout cas le message affiché par le coach niçois.

« Avec Mario, on s'est donné des jours de travail ensemble, mais cela n'a pas marché. C'est peut-être un garçon attachant, mais par rapport au projet que j'avais mis en place à Nice, il fallait le laisser partir en fin de saison dernière. On ne pouvait plus continuer à travailler ensemble. Encore une fois, humainement, c'est un bon garçon. Je le connais bien, mais sportivement, la décision de le laisser partir à Marseille était la bonne car c'était compliqué par rapport à ce que j'attendais de lui. Par rapport à notre jeune équipe, je m'attendais à ce qu'il se comporte comme un leader et il n'était pas capable de le faire », lâche, dans le Canal Football Club, Vieira, qui aurait donc préféré voir partir Balotelli dès l’été dernier. Au final, l’international transalpin est parti six mois trop tard, à la fois pour Nice, mais aussi pour l’OM, qui n’aura pas profité pleinement de son buteur, auteur de sept buts en onze matchs, vu que Marseille n’est pas en phase avec ses objectifs de podium.