Nice : Kluivert expulsé, un geste de la main mal compris par l'arbitre ?

Nice : Kluivert expulsé, un geste de la main mal compris par l'arbitre ?

Icon Sport

Justin Kluivert sera suspendu mardi pour la 1/2 finale de la Coupe de France entre Nice et Versailles après son expulsion alors qu'il était sur le banc de touche. Son entraîneur estime que son joueur n'a pas été compris.

Décidément, ce week-end de Ligue 1 n’a pas été tranquille pour les arbitres, puisque même avant l’intervention de Clément Turpin lors du match Lyon-Lille, c’est Stéphanie Frappart qui s’est mis les supporters de Nice à dos après les deux expulsions décidées lors de la rencontre de samedi après-midi entre Strasbourg et le Gym. Si le rouge mis à Dante, était logique, le défenseur ayant pris un deuxième avertissement, celui mis à Justin Kluivert a été longuement discuté par l’entraîneur azuréen. Le joueur néerlandais, qui venait de céder sa place et était sur le banc de touche, a eu un comportement qui a poussé le 4e arbitre à alerter l’arbitre, laquelle a directement renvoyé Kluivert vers les vestiaires, le privant déjà du match de Coupe contre Versailles en attendant peut-être une sanction plus lourde. Ce lundi, Christophe Galtier est revenu sur cette séquence et a fermement défendu son joueur, estimant que ce dernier avait été victime d’une incompréhension de la part des arbitres, Justin Kluivert ne parlant pas français.

Kluivert n'a pas fait un geste obscène à l'arbitre 

En effet, l’entraîneur de l’OGC Nice a expliqué, geste à l’appui, que Justin Kluivert, s’exprimant en anglais, avait demandé au 4e arbitre de discuter avec Stéphanie Frappart, le joueur faisant en même temps un geste de la main qui peut aussi vouloir dire qu’il devait « la fermer ». Tout cela alors qu'une faute, non sifflée, venait d'avoir lieu devant le banc niçois. « Sur les cartons sortis, c'est à l'interprétation de l'arbitre. Madame Frappart a pris des décisions. Là où il y a débat, c'est sur la manière dont Justin Kluivert a été expulsé. Il a été expulsé pour des gestes obscènes envers le quatrième arbitre. C'est là où je suis en colère, il n'y a jamais eu de gestes obscènes de la part de Justin. Il y a une interprétation d'un geste que le quatrième arbitre a pris comme un geste obscène (...) Ce n'était pas l'intention de Justin, qui demandait à avoir plus d'échanges avec l'arbitre du centre sur une faute qui n'aurait pas été sifflée. Il y a eu un échange avec le quatrième arbitre en anglais, sans insultes en demandant simplement d’essayer de parler avec l'arbitre central. Mais le quatrième arbitre a pris ce geste comme une insulte. Je connais Justin, son éducation. Quelques fois, les joueurs peuvent péter les plombs et que les paroles peuvent dépasser les pensées. Mais Justin n'est pas du tout là-dedans. Il a été très surpris d'être. Ça ne mérite même pas un carton jaune. Avant de sortir le rouge, je pense qu'il peut y avoir un échange, une explication. Si Madame Frappart avait eu l'explication, je suis sûr qu'elle n'aurait pas expulsé Justin. Mais le quatrième arbitre n'a pas voulu d'explications », a précisé Christophe Galtier visiblement dépité de voir son joueur être ainsi privé du match de Coupe de France.